• Glanés / Bildürik

     

    Fichier biométrique de la population en Inde

    journal France Culture 24 août 2017

     

     

    Glanés / Bildürik

    Les communications ennemies partent en fumée
    (revendications de l’incendie de l’antenne télé en Ardèche)

    mardi 18 juillet 2017 par anonyme (site INDYMEDIA Grenoble)

    [Infos locales] [Sciences / Nécrotechnologies] [Ville / Environnement] [Média]
     

    Aux abords du col de l’Escrinet, point culminant de la route qui assure la liaison entre Privas et Aubenas ; une antenne relais, une grappe d’ édifices d’inspiration militaire, une clôture de trente pas par trente pas, des logos bien connus, Bouygues, SFR, Free, Orange.

    C’est là que nous décidons d’attaquer, là où sont concentrées les technologies nécessaires à la couverture de milliers de foyers en téléphonie fixe et mobile, en TV et Radio. Là où nous pouvons provoquer une syncope temporaire dans l’écoulement frénétique des informations et communications.

    Le décervelage cathodique, l’abrutissement radiophonique ou l’aliénation profonde occasionée par les téléphones nous sont intenables. Nous faisons ici l’économie d’une critique argumentée des médias car leurs ravages manifestes obligent plutôt les imbéciles à les défendre qu’à nous de les condamner. Nous ne caressons ni l’illusion de démanteler les entreprises imputables de l’intoxication des consciences ni l’espoir de déclencher un réveil desdites consciences. Si certaines personnes se réjouissent de ce court répit dans l’enfer communicationnel tant mieux, les autres, on les emmerde. Qu’elles continuent à payer leurs abonnements, à acheter de nouveaux écrans, à mettre des tablettes dans les mains des enfants. Nous ne nous battons pas pour elles, au contraire, elles font partie du problème.

    Partant du constat que la technostructure qui nous enchaîne est omniprésente, nous pouvons la saboter partout, tout le temps. En nous lançant témérairement à l’assaut de ses forteresses et/ou en perforant les points faibles et sensibles de ses remparts. Nous ne postulons aucune préférence stratégique, l’essentiel est d’attaquer. Tout ce qui peut nuire à la normalité mortifère de cette société qui nous a vu naitre par erreur peut être tenter. Avec ténacité.

    À celleux qui nous lisent et nous avisent qu’il est trop tôt ou trop tard pour être offensif·ve. A celleux qui échafaudent Plans et Stratégies pour une éventuelle et lointaine révolution. A celleux qui s’accommodent et s’accoquinent avec les institutions et organisations des pouvoirs, qui refusent de rompre avec les logiques de composition, de séduction et d’instrumentalisation. A celleux qui fantasment sur de supposés sujets révolutionnaires qu’ielles entendent instruire, massifier et aiguiller vers le Grand Soir. Nous leur rappelons qu’ils n’y aura ni date ni lieu pour leur foutue révolution. Chaque instant demeure indistinctement propice à nos révoltes et à l’attaque contre l’ordre existant. Pourquoi attendre ? Agissons maintenant.

    Aussi, dans la nuit du lundi 17 juillet nous avons pénétré dans le site Télécom de Saint Laurent Sous Coiron, coupé les clôtures, forcé les portes avec pince et pied de biche et foutu le feu avec de l’essence au matériel électronique de plusieurs locaux et antennes avant de rejoindre l’obscurité complice des bois.

    Nous envoyons une pensée combative aux personnes qui assument leurs idées même face à la répression, aux personnes qui traduisent des textes rendant la communication possible entre les rebelles. L’attaque est aussi un état d’esprit, celui de refuser la logique de la soumission. Force et courage aux individualistes en Italie, aux compas en taule refusant la docilité, à celleux qui cherchent à défricher de nouvelles pistes pour s’en prendre aux pouvoirs en elleux mêmes, qui ne laissent rien passer, qui ont le courage de ne pas vouloir remettre à plus tard la domination qu’ielles créent. Plus grand chose à proposer à part des élans d’affection et quelques incendies.

    Toujours en conflit,
    Individualités Sauvages

     

    Quand ne pas brandir son téléphone est anormal
    Xavier de La Porte, France Culture 22 mai 2017

     

    Féliciations Emmanuel #Macron ! #EnMarcheVersLaChute 


    https://lundi.am/Felicitations-Emmanuel-Macron-Video

     

     

    "Je vous ai compris !"
    Journal radio le 31 mars 2017

     

     

    Sur le site du Collectif anti-Linky de Soule (Pays Basque)
    Pièces & Main d'Œuvre en conférence à Bayonne le 7 mars 2017
    à écouter

     

    Sur La Grande Table de France Culture le 18.10.2016,
    Olivier Rey présente Quand le monde s'est fait nombre paru chez Stock en 2016

     

     

     

    Beaumont sur Oise, une situation exemplaire
    journal de France Culture le lundi 5 décembre 2016

     

     

     

    Si vous avez aimé Linky, vous allez adorer Google Nest (par le collectif PENG)

     

     

     

     

    Glanés / Bildürik

     

     

    Source : Ekaitza 1363 / 2016.04.08

     

     

     

    Foucault - L'invention de la Police

    Source : France Culture - Les nouvelles vagues

     

     

     

     

     

     


    https://lundi.am/le-monde-ou-rien-comite-d-action-16-mars-2016

     

     

     

     

    Glanés / Bildürik

    trouvé dans "lundimatin"

     

     

     

     

     

     

     

     

    A mettre en regard avec ça

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Zernahi
    http://www.marcedouardnabe.com/patience2/