• HAU #13 / 2020.01

     

    HAU #13 / 2020.01

     

     Gaixo Elena
    Allande Etxart
    Bortxaketa bat herri batetan agitü zen : hiru persona mintzo, hiru karatera eta hiru gogoeta.
       

     

    Migrations - Exodes contraints, déplacements consentis
     Alain Bernadet 
      Dans le prolongement de la réflexion sur les chassés croisés du genre humain entamée dans HAU#10 (2017) intitulé « Personne n’est illégal », il s’agit dorénavant de faire connaître, par une approche réellement progressiste, le récit des migrations que des commentateurs haineux conceptualisent en « grand remplacement », réprimant ainsi l’hospitalité et contestant toute solution humaniste.

     

     
    Choses drues de la vie
    Cossic
     
    Un pêcheur à la ligne guettait dans les roseaux de la rive un crapaud saugrenu, quand tout à coup le vif martin-pêcheur ne lui piqua qu’une fesse d’un cri.
     

     

    Prédateurs, Autonomie, Vigilance
    Jean-Philippe (Yon) Erbin
     
    Nous envisageons un modus vivendi entre prédateurs, autonomie et vigilance. Nous n’y arrivons pas vraiment, et signifions que cet échec serait une solution.
     

     

    L'Humain sauvage et le presse-agrumes
    Laurent Caudine
     
    Entre l’humain sauvage (l’animal que nous sommes à l’origine) et le presse-agrumes (l’idéal utile et ultime du système capitaliste), quelle place pour celle et celui qui cherchent librement sa place dans l’univers ?
     

     

    Pour s'extraire du vil et de la pesanteur
    Jérémy Dupouy
     
    Fantastique et lucide, écrit avec le cœur
    Se révélant à l’âme religieusement
    Sa séculaire aura est un ébranlement
    Il s’impose à l’esprit et j’en suis l’inventeur
     
     

    Nous étions souverains
    Guillaume Trouillard
    Mon obsession pour les le monde des insectes vient certainement d'une enfance passée le nez dans l'herbe. Mêlez à ça des rêves récurrents de sabotage et un clin d’œil au mouvement des enclosures (l'acte de naissance du capitalisme) et vous obtenez ce récit muet publié à l'origine dans la revue Clafoutis (éditions de la Cerise).

     

     
    Un Trou dans le ciel
    Peio Cachenaut
    Modeste pastiche/hommage au courant de la Weird Fiction (littéralement, fiction étrange, ou bizarre) qui, entre la fin du xix e et le début du xx e siècles, opéra comme un trait d’union entre le roman gothique finissant et les récits des pulp magazines des années 1920-30. Pour l’inspiration, coup de chapeau également à Steve Englehart et Frank Brunner, auteurs de bandes dessinées indirectement cités dans ce texte. Mon titre est un clin d’œil discret à la discographie de Black Sabbath.
     
     
     
    Poésies
    Yves-Marie Moal
    On voudrait, en ayant écrit ces mots, s’être soustrait un temps aux bruits qui nous inondent et qui nous colonisent. Pour le poète bordelais Jean-Paul Michel, ces bruits, ces bavardages sont le signe « de notre absence aux choses et à nous-mêmes ». Et il continue : « Ces copeaux [les poèmes] auront une portée pour lui [le lecteur] à la condition qu’il réveille en lui le souvenir endormi d’une expérience voisine, qui aura été la sienne et qu’il pourra alors reconnaître n’avoir pas été seulement un rêve, puisqu’un autre l’aura dite. »
     

     

    Le Gitan
    Sandrine Belehradek
      
    Il est seul à sa table, les yeux rivés sur le vide de deux petits verres qui furent plein, attendant qu’une âme attendrie lui fasse la grâce d’une aventure ou qu’une main tendue colore son vide d’une liqueur d’absinthe.
     

     
    Résistance... promenades sur les contours d'une cheminée
    Manex Lanatua
     
    Tant que nous serons exposés aux intempéries des hommes
    gardons une main libre
    pour un parapluie.
     
     
    Contribution graphique
    Guillaume Trouillard
     

    HAU #13 / 2020.01